Conférence inaugurale

Guillaume de Rubrouck, témoin et acteur des « Routes de la soie »

Par Claire KAPPLER,
chargée de recherche au CNRS.

Samedi 30 septembre – Salle Henri Desbonnet à Templemars – 9 h 30 à 10 h 15

La conférencière

D’abord professeur de Lettres Classiques, elle devient médiéviste dès 1972 (Monstres, Démons et Merveilles à la fin du Moyen Age, éditions Payot, 1980, réédité plusieurs fois et traduit en plusieurs langues étrangères). En 1980, elle découvre l’oeuvre du grand poète mystique persan ‘Attâr, elle s’engage dans l’étude du persan et devient orientaliste. Depuis trente ans, elle se consacre à la littérature persane classique, dans la perspective d’une lecture actuelle.Ses recherches orientalistes ont commencé par la traduction, avec René Kappler, de la relation de Guillaume de Rubrouck : Voyage dans l’Empire mongol, 1253-1255, Payot 1985 puis Imprimerie Nationale, 1993 et 99, 2007.  Apocalypses et voyages dans l’au-delà, Cerf, 1987.

Elle a publié de nombreux articles sur la littérature persane classique et organisé à la Sorbonne des colloques Orient-Occident maintenant publiés : en particulier L’inspiration, le Souffle créateur dans les arts, littératures et mystiques du Moyen Age européen et proche-oriental (2006), Les Fous d’amour au Moyen Âge, Orient-Occident (2008).

Littérature, arts et spiritualité, elle se situe au confluent de ces champs de recherche et d’expérience.

Sa passion est de rapprocher les cultures de l’Occident avec celles du Moyen-Orient et de l’Asie plus lointaine : connaissance du passé pour nourrir la réflexion sur les grandes questions des temps présents.